0 Ratings

Le Transport Durable au Maroc: Quels facteurs de contingence pour quel niveau de maturité ?

Screenshot

Traiter du transport durable a permis aux chercheurs et aux praticiens de proposer plusieurs  solutions (découplage, inter-modalité…) capables d’apporter, du moins, une partie des réponses aux externalités négatives que provoque le transport routier de marchandises.

Congestion du trafic, nuisances sonores, pollution, insécurité… sont autant d’effets, dus à l’usage excessif des véhicules poids lourds.

En matière de développement durable, le Maroc a manifesté son engagement ferme à intégrer cette variable afin d’assurer une croissance économique moins soumise aux aléas climatiques, faire face aux crises énergétiques et réduire le coût social.

Ainsi, investir et échanger dans le cadre d’un transport durable, n’a fait l’objet d’objectifs clairs et de plan d’action qu’à travers la stratégie nationale de la compétitivité logistique au Maroc (le contrat programme 2010-2015).

La présente publication a pour objectif, d’évaluer des pratiques du développement durable chez les prestataires de transport routier de marchandise et l’étude des facteurs de contingence révélateurs de ces pratiques.

 

Nous avons choisi comme terrain d’étude empirique, la région du Grand Casablanca (Maroc), vu qu’elle constitue le pôle économique par excellence au niveau national et le point nodal quant à l’échange de flux, que ça soit par rapport au transport national ou international.

sujet messages Dernier posteur Mise à jour
Pas de sujets,
Télécharger